Les potins du foot

15 novembre 2017 - 09:14

FOOTBALL

Les potins du foot

Vu et entendu ce week-end sur les terrains de la région.

Par L Aisne Nouvelle | Publié le 13/11/2017 PARTAGER TWITTE

Mélenchon (en bleu ciel) et Amigny-Rouy se sont montrés insoumis dimanche sur la pelouse du RC Bohain en décrochant le match nul (2-2), en Régional 3 (groupe B).

 

Le coach du RCB endeuillé

Il était bien présent sur son banc dimanche pour coacher son équipe de Bohain face à Amigny-Rouy. Pourtant, Michel Clary était affecté par une triste nouvelle, le décès de sa grand-mère. Son président, José Pereira, a vraiment apprécié que son entraîneur honore sa mission.

Guerdoux, le faux-frère

À la suite de réserves posées par Fresnoy/Fonsomme au sujet du transfert de Jordan Guerdoux à Bohain, la commission d’appel de la Ligue a refusé la mutation parce que le joueur avait des dettes (avec une reconnaissance signée) envers son dernier club d’appartenance. Dimanche, Guerdoux a du reste joué avec la réserve fresnoysienne contre l’équipe C de Bohain, en 5e Division. «   Quelle promotion pour lui ! Je n’allais pas mettre 700 € pour le récupérer, c’était à lui de rendre l’argent qu’il devait », souligne le président du RCB, José Pereira.

Une béquille qui « tue »

Jean-Baptiste Dubois, le solide défenseur axial d’Amigny-Rouy, passé par Tergnier et l’Arsenal Club, a tenu un rôle important mais pas pendant 90 minutes. Victime d’une sévère béquille dans un duel avec un Bohainois, il a été contraint et forcé d’aller s’asseoir sur le banc avec la grande joie de voir ses camarades renverser une situation compromise lors des dernières minutes (2-2).

Arnaud Dolecki, toujours d’attaque

On l’a retrouvé comme à ses plus grandes heures chaunoises. Arnaud Dolecki, l’ancien brillant attaquant repositionné arrière latéral avec la force de l’âge (33 ans), a toujours l’envie de se projeter vers l’avant en prenant son couloir. En plus, il a gardé le sens du but. C’est lui qui s’est trouvé à la conclusion d’un centre pour réduire la marque pour Amigny-Rouy à Bohain. Mieux, il a obtenu en étant encore en phase offensive le penalty de l’égalisation amignyrouysienne.

Les pompiers au secours de Béroudiaux

Le match de R3 entre la réserve d’Itancourt et Bruyères-et-Montébrault a été arrêté pendant une trentaine de minutes, le temps nécessaire à ce que les pompiers de Saint-Quentin viennent secourir et évacuer vers l’hôpital Maxence Béroudiaux. Le jeune Bruyèrois s’est blessé au genou, lequel a tourné. « Il a sûrement un déplacement de rotule, les examens vont dire s’il a ou non une rupture des ligaments », disait dimanche soir son entraîneur Patrice Coulle.

Pas de risque pour Teixeira

Il devait être dans le onze de départ à Liancourt/Clermont, mais à cause d’un pépin inattendu – une pointe musculaire à la cuisse à l’entraînement vendredi soir –, Florent Teixeira a quitté ses camarades de l’Arsenal Club. Thomas Goullieux n’a d’ailleurs pas pris de risque inutile. « Comme en plus, on jouait sur synthétique avec des appuis différents, j’ai préféré le laisser au repos plutôt que d’aggraver son cas », explique le coach des Gunners.

Ça chambre gratuitement

Pour se rendre à Liancourt/Clermont, Thomas Goullieux avait sorti un plan de route à son dirigeant et chauffeur du minibus, Nebil Zioudi. « Lors du dernier déplacement à Béthisy, encore dans l’Oise, il a voulu prendre un raccourci en passant par Soissons, qui nous avait mis en retard. Cette fois, je lui ai indiqué le parcours le plus direct, uniquement pour le chambrer », rigole le coach de l’Arsenal Club.

180 minutes sans prendre de but

Alors que l’Arsenal Club avait en début de saison une défense trop perméable, ça va beaucoup mieux dans ce domaine. La preuve, Thomas Goullieux se réjouit que son équipe ait gardé depuis deux semaines ses cages inviolées. « 0 but encaissé en 180 minutes, c’est un bilan que j’apprécie », lance l’entraîneur.

Il est rentré du Sénégal

Une pléiade de titulaires du début de saison fait aujourd’hui défaut à Harly/Quentin. Pudepièce, Laurent, Paupière et Plouviez n’étaient pas du déplacement à Longueil/Annel (défaite 2-1). Inversement, Alain Puchaux avait récupéré son capitaine Alseyni Ba, mais aussi son milieu de terrain absent depuis un mois, Bayal Barry, rentré du Sénégal où il séjournait depuis plusieurs semaines. Dans une situation où Harly/Quentin collectionne les défections, « Puch » se réjouit de son retour.

Jean-Luc Parisot était au match

Très affecté par des soucis familiaux, ce qui expliquait son absence à Montcornet dimanche 5 novembre, Jean-Luc Parisot était de retour sur le banc guisard dimanche pour couvrir Christophe Frémont qui a assuré le coaching. On ne peut que souhaiter un bon rétablissement à son fils, victime d’un grave problème de santé et actuellement hospitalisé à Lille.

« J’ai ma conception du foot »

Christophe Frémont préfère ne prendre que 13 joueurs sur la feuille que d’être parfois contraint de faire rentrer un 14e contre son gré et sans intérêt pour l’équipe, juste pour faire plaisir au remplaçant. « J’ai ma conception du foot dans ce domaine, surtout avec des changements permanents. Nous n’étions donc que 13 pour battre Villers-Bretonneux », lâche celui connu sous le surnom de « Tobal ».

Ils se blessent en famille

Les deux dernières recrues de Guise, Hagard et son beau-frère Mesthaganmi, n’ont pas terminé le match. Le premier s’est claqué faute de ne pas pouvoir s’entraîner suffisamment au quart d’heure de jeu, et le second vers la 75e pour le même motif. Alors que le staff de l’USG comptait sur ses deux renforts, ils ne pourront pas être du voyage samedi prochain, en match avancé à 18 h 30 à Péronne. Qui plus est contre le club de leur jeunesse. Jonathan Hagard sera privé de jouer contre son ami Baptiste Fleureau, eux qui ont brillé à une époque sous les couleurs péronnaises avant se signer à Fresnoy-le-Grand sous l’ère Lalanne-Robbe. Souvenirs, souvenirs…

Rémy Dolé intronisé

Confronté à des pépins en série, Hervé Barbier prend son mal en patience avec l’obligation de s’appuyer sur le réservoir des jeunes du cru pour pallier l’absence des blessés. En attendant que l’infirmerie se vide, après avoir lancé dans le grand bain Martin Preux, il a intronisé face à Péronne un second U19 prometteur, Rémy Dolé.

Spectateur particulier

Lors du match de cette 6e journée de R3 entre Ribemont et Montcornet, Alain Lebeau avait fait le déplacement. En effet, ce dernier était encore, la saison passée, l’entraîneur de Montcornet. En plus d’être venu voir son ancienne équipe, il a, comme souvent ces derniers temps, assisté à la prestation locale avec intérêt. Pour rappel, Alain Lebeau est le beau-père de Benjamin Lorain, coach de Ribemont.

Itancourt – USG maintenu dimanche

Le derby axonais de R1 entre Itancourt et Guignicourt le week-end prochain aura bien lieu dimanche. David D’Ascenzo, le coach des Écureuils, avait fait part de sa volonté d’avancer le match au samedi (16 heures), afin de rester dans la dynamique de l’engouement autour de la Coupe de France. Mais cette proposition n’arrangeait pas les Guignicourtois. Sans compter le match des U18 Ligue d’Itancourt qui reçoivent l’Arsenal Club à 15 heures.

La fête entre voisins

Un gros derby est programmé dimanche entre Moÿ-de-l’Aisne et la réserve d’Itancourt, soit le 2e contre le 1er dans le groupe A de R3. « J’ai plaisir à retrouver Éric Sauvage (il dirige la B d’Itancourt) qui a été mon entraîneur en seniors à l’OSQ B (DH), quand j’étais beaucoup plus jeune », glisse en souriant Florent Mahu, le coach moyacien.

Durançois, bientôt de retour

Face à Moÿ-de-l’Aisne, dimanche en R3, Aymeric Colas gardait le but de Prémontré/Saint-Gobain, battu 2 à 0 sur sa pelouse. Le portier titulaire, Julian Durançois soigne toujours sa blessure (doigt cassé). Mais il devrait reprendre la compétition d’ici une quinzaine de jours.

Hanon, la panne

À l’image de l’attaque de l’US Chauny, stérile depuis deux matches en R2, Thomas Hanon n’arrive plus à trouver le chemin des filets pour la formation chaunoise. « Ce n’est pas en trois mois qu’il est devenu nul devant le but », indique le coach Kévin Mougel qui prend la défense de son joueur.

Buire/Hirson au repos

Le week-end dernier, Buire/Hirson devait se déplacer sur la pelouse de la réserve de Compiègne en R2. Mais le match a été reporté, en raison du match de Coupe de France de l’équipe première compiégnoise. « On n’a pas le droit d’avoir un autre match senior se disputant le même jour dans la même ville selon le règlement », précise un dirigeant de l’AFC.

Dur calendrier pour l’OSQ (B)

Avec quatre victoires lors des quatre derniers matches en R2, les réservistes saint-quentinois ont le vent en poupe. Le calendrier qui les attend n’est pas du genre à rassurer leur coach Ludovic Briche : « On va à Pont-Sainte-Maxence et on reçoit ensuite Breteuil, des candidats aguerris à la division et qui jouent la montée. »

L’imbroglio Kévin Laurent

En partance pour l’Olympique de Saint-Quentin, Kévin Laurent (Harly/Quentin) n’est pas près de jouer avec l’équipe réserve de l’OSQ. « Je n’ai pas eu de contact avec lui. Il est venu s’entraîner une fois avec nous. S’il devait signer, ce serait pour combler un manque et ce n’est pas le cas. Il faudrait aussi qu’il soit clair sur sa position », répond l’entraîneur Ludovic Briche.

Feignies/Aulnoye récupère 3 points

La semaine dernière, Feignies/Aulnoye a obtenu gain de cause suite à sa réserve posée à la fin du match contre Chambly (B), perdu 3-0 en N3 début septembre. Les Isariens avaient aligné trop de joueurs mutés sur le terrain. Ils ont non seulement perdu le bénéfice de la victoire mais ont aussi été sanctionnés d’un point de pénalité. Les Nordistes, quant à eux, ont récupéré les trois points et figurent seuls en tête du classement avec 5 unités d’avance sur l’OSQ.

Deux décès

Deux figures du foot picard se sont éteintes ces derniers jours, avec tout d’abord la disparition, à l’âge de 77 ans, du président du District de l’Oise, André Flamant, des suites d’une longue maladie. La date des obsèques n’est pas encore communiquée. Le District a annoncé sur son site Internet qu’une minute de silence sera respectée sur les terrains isariens le week-end prochain avant chaque match. L’ex-président du club de Tergnier, André Bonnave, est également décédé samedi à 80 ans. La rédaction des sports de L’Aisne nouvelle adresse ses plus sincères condoléances aux proches et aux familles.

Dubreuil remplace David au pied levé

Dimanche, Luc David n’était pas assis sur le banc du Soissons FC face à Gamaches. Le coach soissonnais est resté cloué au lit en raison de grosses douleurs dorsales. En incapacité de se déplacer, il a été remplacé au pied levé par François Dubreuil.

Commentaires

CONVOCATIONS CRITERIUM

 

 

 

COORDONNÉES DU CLUB

US Prémontré Saint-Gobain

2 Place Saint Norbert

02320 Premontre

 

E-Mail : uspsg@hotmail.fr

 

Président

Dominguez Thomas : 03 23 80 51 81

 

Responsables des Equipes Seniors

Martin Johan (Coach A) : 06 85 60 56 27

Eric Muller (Coach A) : 06 85 68 97 14

et Sébastien Ferreira (Coach B) 06 42 74 42 71

 

Responsable Ecole de foot Saison 2017-2018

Baptiste Pourrier: 06 17 26 76 88