Les potinsdu foot

11 octobre 2017 - 08:19

Les potinsdu foot

Vu et entendu ce week-end sur les terrains de la région.

Par L Aisne Nouvelle | Publié le 09/10/2017

J. Moncomble, le coach créçois, s’en est pris verbalement à T. Ledoux (n°8 de Moÿ) après que ce dernier a réclamé un carton jaune à l’arbitre car son gardien mettait du temps à dégager en fin de match.J. Moncomble, le coach créçois, s’en est pris verbalement à T. Ledoux (n°8 de Moÿ) après que ce dernier a réclamé un carton jaune à l’arbitre car son gardien mettait du temps à dégager en fin de match.

 

Blessure grave

La prolongation du match entre Château/Étampes et Quarouble a duré plus longtemps que les 30 minutes habituelles. Dès le début de cette période, un joueur nordiste est visiblement mal retombé et est resté de longues minutes au sol. Le match a alors été interrompu en attendant l’arrivée des pompiers. Jean-Marc Lane, président du club castel et spectateur du match, craignait que le joueur se soit « fait les croisés ». Cette blessure a peut-être donné un supplément d’âme à son équipe, vainqueur 1-0.

 

Drapeau cassé

L’arbitre de touche du match Ribemont – Campagne-lès-Guines a connu une petite mésaventure. En deuxième période, alors qu’il signalait une faute, son drapeau s’est cassé. Pendant quelques minutes, il a continué à arbitrer en le tenant des deux mains. Puis un responsable du club de Ribemont lui a amené un drapeau de rechange.

 

Un succès populaire

Le match entre Ribemont et Campagne-lès-Guines a attiré du monde. Au total, 333 entrées payantes ont été comptabilisées, sans oublier les spectateurs présents pour le match de jeunes joués dans l’après-midi. Le stade municipal a connu une belle affluence samedi.

 

Les U15 au Stade de France

Tirés au sort sur Facebook avec deux autres équipes sur un total de plus de 450 candidatures lors d’un jeu organisé par une banque auprès des catégories U14/U15, les U15 de l’US Ribemont, au nombre de 18 et emmenés par leur éducateur Dylan Goblet, seront présents sur la pelouse du Stade de France ce soir pour le match contre la Biélorussie. Ils seront soit en charge de la bâche recouvrant le rond central avant le match, soit en charge de tenir le drapeau tricolore ou biélorusse pendant les hymnes. Une vraie aubaine pour voir de près les Bleus se qualifier pour le Mondial 2018.

 

Le corps arbitral applaudi

Scène assez cocasse après le match entre Ribemont et Campagne-lès-Guines. Pendant que les Ribemontois se congratulaient sur la pelouse, les arbitres de la rencontre sont rentrés aux vestiaires… sous les applaudissements du public. Il venait féliciter une rencontre bien tenue par M. Foret et ses assistants.

 

Repas pris en commun

Raymond Robbe, le directeur sportif d’Itancourt, avait décidé de faire prendre à ses joueurs un repas en commun, une fois arrivés à Liévin, peu avant midi. C’est d’ailleurs la compagne de l’entraîneur David D’Ascenzo qui s’était chargée de trouver le restaurant à proximité du stade puisque pour digérer, les Itancourtois, à leur sortie de table, ont marché un kilomètre avant d’aller dans leur vestiaire.

 

Un nom prédestiné

Le gardien de Diana Liévin porte un nom prédestiné pour jouer dans ce club. De ses buts, il aperçoit l’arrière du stade Bollaert du RC Lens. Pour quelqu’un qui s’appelle Bollaert…

 

Et dire que ce sont des Lensois…

Ils revendiquent faire partie du public apprécié dans toute la France, celui de la tribune Mareck, dans le kop de Bollaert, qui chante, qui danse, qui encourage. Les soi-disant supporters du RC Lens ont failli à leur réputation. S’ils ont encouragé les joueurs de Diana Liévin en interprétant des refrains connus comme « La Lensoise » ou « Les Corons » au son de leurs instruments, certains d’entre eux ont eu à la fin du match perdu par les leurs contre Itancourt des comportements inadmissibles jusqu’à se battre entre eux, d’où la venue des gendarmes. Le houblon qui a coulé à flots n’a pas été étranger aux débordements sous les yeux de beaucoup d’enfants.

 

David D’Ascenzo pris à partie

L’entraîneur d’Itancourt est rentré sous le couloir des vestiaires les pieds décollés de terre. Il a été attrapé au haut de sa parka par le nº9 local, Chmiel (un colosse de 40 ans), à deux doigts de le frapper. David D’Ascenzo venait pourtant de jouer son rôle en apaisant une situation de tension provoquée par le latéral artésien Ourahou envers un Itancourtois.

 

N’Dour incendié par le public

Victime d’un coup, Ousmane N’Dour s’est fait soigner en sortant du terrain vers la 70e minute lors de Diana Liévin – Itancourt. Aussitôt de retour sur la pelouse sous les sifflets d’un public hostile croyant que l’Itancourtois trichait, sa blessure le faisait tellement souffrir qu’il s’est écroulé avec l’obligation de laisser sa place. Comme quoi…

 

Un Liévinois passé par l’OSQ

Parmi les bons joueurs de Liévin ayant le niveau supérieur à la division où ils évoluent, il y avait notamment les deux frères Baillet (les nº6 et 7), Johan et Jessy. Tous deux sont passés par le centre de formation du RC Lens. L’an passé, ils évoluaient d’ailleurs en DH, chez les Sang et Or. L’un d’eux avait porté le maillot de l’OSQ en U17 Nationaux sous la direction de Cyril Loizon à l’époque.

 

Rejet de greffe pour Moncomble

Jérémy Moncomble, gravement touché à l’œil gauche par un jet de nettoyeur haute pression fin juillet 2016, a fait un rejet, il y a quinze jours, de la greffe de cornée dont il a bénéficié. « Ils m’ont posé une membrane amniotique (une sorte de pansement, ndlr) au-dessus de la greffe car ça s’était infecté. Dès qu’ils ont enlevé les fils, ça s’est très mal cicatrisé », précise l’entraîneur de l’ICS Créçois, de nouveau sur la liste d’attente à Reims pour une nouvelle greffe, « pas avant le mois de janvier ».

 

Mourabit retardataire

Avant le début du match entre Holnon/Fayet et l’OSQ, les deux capitaines ont été invités par l’arbitre central à venir signer la feuille de match. Rachid Mourabit a mis plus de temps que prévu, ce qui a eu le don d’agacer M. Cattier : « Le capitaine de Saint-Quentin, il n’y a que lui qu’on attend, ce n’est pas possible », a lâché le référé dans son vestiaire.

 

Omombé et ses lacets

Pierre-Ange Omombé, au moment d’entrer en jeu pour l’OSQ à Holnon à la 57e, a oublié de faire ses lacets. L’arbitre lui a logiquement refusé l’accès au terrain et l’ailier gauche saint-quentinois a dû attendre deux arrêts de jeu supplémentaires pour pouvoir faire son apparition. De là à penser qu’il n’était pas vraiment motivé…

 

Des bouchers sur le terrain, lesquels ?

Au milieu de la 2de mi-temps entre Holnon/Fayet et l’OSQ, à la suite de fautes consécutives des Saint-Quentinois, Julien Noël, dont l’épouse a accouché dans la nuit de vendredi à samedi d’une petite Luna, a lâché : « Ils se sont trompés sur l’équipe de bouchers ! » L’attaquant holnonais faisait écho aux propos tenus par Fabien Croze, le coach de Saint-Quentin, qui craignait les blessures à Holnon.

 

Du courage pour Vespuce

Sorti autour de la 70e minute du match Holnon/Fayet – OSQ, Laurent Amiens a glissé à l’oreille de David Vespuce, qui venait le substituer : « Bon courage mon vieux ! ». On vous laisse le droit d’interpréter la remarque…

 

Des jeunes frigorifiés

Les U12/U13 d’Holnon/Fayet, ramasseurs de balle lors du match contre l’OSQ, n’ont pas attendu le coup de sifflet final pour rentrer aux vestiaires et sont sortis du terrain vers la 85e minute, vraisemblablement refroidis par le vent et la pluie fine automnale qui tombaient en seconde période.

 

Jérôme et ses anciens joueurs

À l’occasion du match entre Holnon/Fayet et l’OSQ, en Coupe de l’Aisne, Jérôme Vercleyen a retrouvé des joueurs adverses qu’il connaît bien. L’entraîneur holnonais a ainsi recroisé Alfousseyni Jallow, qu’il a eu sous ses ordres en PID avec Gauchy il y a quatre saisons, mais aussi les jeunes El Karkoub, Rutgers et Soumaré, qu’il a formés lorsqu’il était éducateur U16 à l’OSQ.

 

Holnon/Fayet invité par l’OSQ ?

Éliminés avec Holnon/Fayet par l’OSQ en Coupe de l’Aisne, l’entraîneur Jérôme Vercleyen espère que les dirigeants saint-quentinois offriront des places à son équipe pour assister au match de N3 contre Aulnoye/Feignies samedi. Pas de réponse de l’OSQ pour l’instant.

 

Pas de clope sur le terrain

Frédéric Martin, accro à la cigarette pendant les matches de son équipe, en a grillé plus d’une lors de Moÿ-de-l’Aisne – Créçois. Le président moyacien s’est même vu reprendre par l’arbitre alors qu’il avait franchi la main courante la clope au bec en 1re mi-temps.

 

La panthère Laye Camara

Après son but inscrit à Moÿ, Laye Camara a célébré son but à la Bafetimbi Gomis en imitant la panthère. Un geste toujours spectaculaire !

 

Moukhlisse proche de Ba

Mehdi Moukhlisse a assisté dimanche à Moÿ-Créçois. L’éducateur des U16 de l’OSQ était venu voir jouer son pote Aboubakry Ba. « Il me file un coup de main aux entraînements », indique-t-il au sujet du latéral gauche de Crécy.

Commentaires

CONVOCATIONS CRITERIUM

 

 

 

COORDONNÉES DU CLUB

US Prémontré Saint-Gobain

2 Place Saint Norbert

02320 Premontre

 

E-Mail : uspsg@hotmail.fr

 

Président

Dominguez Thomas : 03 23 80 51 81

 

Responsables des Equipes Seniors

Martin Johan (Coach A) : 06 85 60 56 27

Eric Muller (Coach A) : 06 85 68 97 14

et Sébastien Ferreira (Coach B) 06 42 74 42 71

 

Responsable Ecole de foot Saison 2017-2018

Baptiste Pourrier: 06 17 26 76 88