Les potins du foot de l'Aisne Nouvelle

12 septembre 2017 - 11:10

FOOTBALL

Les potins Vu et entendu cette semaine sur les terrains de la région. Par L Aisne Nouvelle | Publié le 11/09/2017   Greg Choquenet a fait un selfie avec le Niçois Ignatius Ganago, buteur contre Monaco (L1).  

Les premiers pas de Greg Choquenet à Nice

Surveillant au centre de formation de Nice, le gardien axonais coule des premiers jours heureux. Un rêve devenu réalité. Greg Choquenet a assisté à la victoire (4-0) des Niçois contre le champion de France en titre, Monaco, samedi. L’ex-gardien de l’OSQ et d’Itancourt, qui a signé à Menton (Alpes-Maritimes), «  en espérant gagner ma place en R1, si mon emploi du temps me permet de m’entraîner correctement  », est vite allé féliciter un garçon du centre qu’il croise au quotidien, Ignatius Ganago, auteur du quatrième but. L’espoir niçois est promis à un bel avenir. «  Il est exemplaire. Sa chambre est proche de la mienne, je peux m’en rendre compte. Il s’entraîne avec les pros, il travaille pour progresser, en étant discret. Contre Naples, en Ligue des Champions, il était déjà entré en jeu. C’est le genre de jeunes que l’on a envie de voir réussir  », dit Greg Choquenet. Le Saint-Quentinois est vite entré dans le moule de l’OGCN. Il vit à fond son nouveau travail, de jour comme de nuit. Avant-hier, à 20 h 30, il a récupéré à l’aéroport les U17, suite au déplacement à Ajaccio, pour les ramener au centre de formation.

Michel BERDAL (CLP)

Bohain a vécu un « enfer »

Les dirigeants et joueurs de Bohain vont se rappeler un moment de leur déplacement à Rosoy-en-Multien (Oise), dimanche en Coupe de France. En plus de la distance à effectuer, près de 300 km aller-retour, les Axonais ont récolté deux cartons rouges (Beaumont et Sliwinski pour de simples contestations), alors que Denimal est sorti blessé et Valentin Mascret fut agressé au coup de sifflet final. Battus 3-1 contre un adversaire inférieur de quatre niveaux, en jouant les prolongations à neuf, les Bohainois ont connu l’enfer. « Déjà que l’arbitrage a été en notre défaveur, on a été victime d’un envahissement de terrain au terme de la rencontre qui s’est achevée en bagarre générale. J’ai dû appeler la gendarmerie, venue sur place, se rendre compte des actes de violence. Le central a vu qui, de chez eux, est à l’origine des incidents, ayant tourné au pugilat et leur gardien mettre un coup de pied au sol à Valentin Mascret. Il a l’arcade ouverte. Il va porter plainte », explique José Pereira, le président du RCB en colère. Comme lors des incidents à Méru, il y a quelques mois en PID, il a eu très peur.

 

Un ancien pro sur le terrain

Les joueurs ribemontois (R3) ont croisé la route de Samir Bertin d’Avesnes, le latéral droit de Nesle (R1), dimanche en Coupe de France. Ce dernier, passé par Bastia (Ligue 2), Évian-Thonon (National) ou encore Beauvais (National), n’a pas suffi à son équipe pour se qualifier (victoire de Ribemont, 1-1, 3-1 tab). Malgré ses nombreuses montées sur le flanc droit, aucun de ses centres n’a trouvé preneur. Agacé, le joueur né aux Comores, s’est même frotté à son capitaine pendant la rencontre. Les deux joueurs ont dû être calmés par leurs coéquipiers.

 

Quand une femme dicte sa loi

Une fois n’est pas coutume, le troisième tour de la Coupe de France entre Ribemont et Nesle a été arbitré par une femme. Audrey Duplouich a tenu les acteurs en respect pendant plus de 120 minutes. À noter que cette dernière est affiliée à la Ligue du Nord et se déplaçait de Lens. Certains joueurs de Ribemont sont des supporters du club du Pas-de-Calais. C’est le cas du latéral gauche ribemontois, Romain Piette. Ce dernier, plutôt habitué aux avertissements, n’en a reçu aucun, ce week-end. Pourtant, Madame l’arbitre a sorti six cartons jaunes durant cette partie, remportée par Ribemont (1-1, 3-1 tab).

 

Zakaria Lamaizi en terrain conquis

Encore une fois, Zakaria Lamaizi a encore frappé au stade municipal de Ribemont. L’ancien joueur de Fresnoy-le-Grand et de l’Arsenal club a égalisé pour Nesle en fin de rencontre d’une tête. Lors de sa dernière venue, il y a plusieurs saisons, avec l’Arsenal club, ce dernier avait planté un triplé. La rencontre d’alors comptait pour le compte du championnat d’Excellence.

 

Président furieux

Le président de Nesle n’a pas du tout aimé la première période, réalisée par ses protégés, dimanche à Ribemont. Philippe Boulongne est entré dans un des vestiaires libres pour s’entretenir en tête à tête avec son entraîneur, Thomas Ansel. Il lui a fait comprendre que ses joueurs devaient se reprendre. Ensuite, le coach de Nesle a fait trembler les murs, en reprochant à ses protégés leur manque d’implication. Pour rappel, Nesle (R1) a été sorti (1-1, 3-1 tab) par Ribemont (R3).

 

Thomas Wiplier, star d’un jour

L’ancien joueur de l’OSQ, Thomas Wiplier, a réalisé une grosse performance dans l’entrejeu ribemontois, dimanche en Coupe de France. Ce dernier a sans doute puisé dans ses réserves pour être le meilleur possible. Il évoluait notamment devant sa maman, laquelle ne vient pas souvent au match. À match de gala, supportrice de gala.

 

En béquilles

Birante Sylla, l’offensif d’Itancourt (R1), marche avec des béquilles. Victime d’une sérieuse entorse lors d’un entraînement, il y a quelques jours, il a été obligé de se faire poser une attelle et va devoir observer trois semaines de repos.

 

3,63 euros pour chaque club

Quatre-vingt-treize entrées payantes ont été enregistrées, dimanche à Montcornet, en Coupe de France contre Itancourt. À l’heure du décompte final, une fois les trois arbitres payés, les 20 % de la recette qui vont à la ligue retirés, il est resté aux deux clubs la modique somme de… 3,63 euros. On comprend pourquoi le président itancourtois, Laurent Leducq, n’a pas souhaité prendre le chèque de cette valeur que voulait lui donner la trésorière.

 

Du Ben Arfa et du Mahrez

Auteur du seul but de la rencontre de Coupe de France (3e tour), d’une jolie frappe du pied gauche (18e), dimanche entre Gauchy (R3) et Montataire (R1), Nassim Mostafaoui, le nº10 gasiaquois, a fait apprécier son aisance technique. À l’image du reste de l’équipe, il s’est aussi dépensé sans compter sur le front de l’attaque pour exercer un pressing. Nassim Mostafaoui, qui a marqué son premier but en match officiel cette saison, est surnommé « Ben Arfa » ou « Mahrez », en référence au joueur du Paris Saint-Germain (Ligue 1) et celui de Leicester (Premier League).

 

Nouveau logo

Le FC Gauchy Grugies Saint-Quentin (R3) est en passe d’avoir un nouveau logo (photo ci-dessus). D’ailleurs, des survêtements ont été envoyés pour être floqués avec le nouveau logo. Plus moderne que le précédent, il est en rouge et bleu, couleurs rappelant les deux clubs, Gauchy et FC Saint-Quentin. Une belle réussite.

 

Interdits de jouer

Kenan Aktan ne semble pas vouloir reprendre la compétition, comme d’ailleurs Benoît Sobol, tourné vers la course à pied. L’effectif bohainois (R3) ne peut disposer de deux de ses recrues. Pour avoir des dettes envers Fresnoy/Fonsomme, où il vient de faire une demi-saison, Jordan Guerdoux ne s’est toujours pas vu attribué de licence, idem pour Drissa Dabré, lequel attend le feu vert de la Fédération italienne pour le libérer du pays, où il a fait une pige l’an passé.

Commentaires

CONVOCATIONS CRITERIUM

 

 

 

COORDONNÉES DU CLUB

US Prémontré Saint-Gobain

2 Place Saint Norbert

02320 Premontre

 

E-Mail : uspsg@hotmail.fr

 

Président

Dominguez Thomas : 03 23 80 51 81

 

Responsables des Equipes Seniors

Martin Johan (Coach A) : 06 85 60 56 27

Eric Muller (Coach A) : 06 85 68 97 14

et Sébastien Ferreira (Coach B) 06 42 74 42 71

 

Responsable Ecole de foot Saison 2017-2018

Baptiste Pourrier: 06 17 26 76 88