L'incroyable fair-play compiégnois au profit de Guignicourt

6 mai 2017 - 10:02

L'incroyable fair-play compiégnois au profit de Guignicourt

Compiègne (b) a offert un but à Guignicourt dimanche dernier,

parce que les Axonais avaient été lesés par une erreur d'arbitrage.

Par Le Courrier Picard | Publié le 05/05/2017

  Coach de Compiègne (b), Dadi Mayuma (à gauche) a suivi l’option de son adjointe Carole Dougé de réparer l’injustice subie par leur adversaire axonais.Coach de Compiègne (b), Dadi Mayuma (à gauche) a suivi l’option de son adjointe Carole Dougé de réparer l’injustice subie par leur adversaire axonais.  

Dimanche dernier, un fait rarissime, pour ne pas dire unique, s'est produit lors du match de Promotion d'honneur Compiègne (b) - Guignicourt (2-1), joué sur le terrain synthétique du stade Paul-Cosyns. En début de rencontre, l'Axonais Mansouri obtient un penalty. L'habituel préposé à l'exercice pour Guignicourt, Bryan Tingry, étant sur le banc, c'est Mathieu Sergiejczyk qui s'y colle. Il raconte : « J'ai tiré sur le coté droit du gardien et j'ai marqué dans le petit filet. L'arbitre (ndlr : M. Laurent) accorde le but, mais pas le juge de touche ! Je demande alors de constater qu'il y a un trou dans le filet, mais l'arbitre refuse... »

Malgré l'insistance compréhensible de Sergiejczyk, la situation reste en l'état, alors que Cécile Lemoine, femme du vice-président du club axonais, est formelle : « J'ai filmé le but. Le doute n'est pas permis. »

Dès lors, reprend Sergiejczyk, « la rencontre est partie en sucette (sic). Le jeu s'est durci. Il régnait une drôle d'ambiance sur le terrain. Des cartons ont été distribués... »

L'entraîneur-adjoint de Compiègne (b), Carole Dougé, intervient alors. Seule femme à coacher en championnat de Picardie, elle supporte mal l'injustice dont a été victime l'adversaire de son équipe. « L’arbitre a vraiment cru que le ballon était passé à côté, alors qu’il y avait effectivement un trou dans le filet. Du coup, on a demandé à nos joueurs de laisser Guignicourt marquer. Je trouve ça tout à fait logique. Car c’est une équipe qui se bat pour monter et ça n’aurait pas été bien qu’elle perde ses espoirs sur un tel fait de jeu. Ce n'est pas la manière dont je vois le sport. »

 

L'entraîneur principal compiégnois, l'ex-pro (Toulon, Beauvais, Boulogne, Paris FC) Dadi Mayuma a aussitôt suivi Carole Dougé dans son appréciation. Il a intimé l'ordre à ses joueurs de laisser Guignicourt marquer un but ! Ce qu'a fait Jordan Mansouri, qui ouvrait ainsi la marque (0-1).

Dès lors, la suite a été beaucoup plus calme. Compiègne a égalisé (ndlr : par Chmiti, 70e) puis Guignicourt s'est imposé en fin de partie (but de Parent, à trois minutes du terme).

« Quand on a marqué le second but, on ne l'a pas salué ; on était même plutôt gêné de mener à la marque dans ces conditions là...» complète Sergiejczyk qui n'en revient encore pas : « Je salue le geste de Compiègne. Je suis l'éducateur des U15 et de l'école de football à Guignicourt. C'est une bien belle histoire que je vais pouvoir raconter à mes jeunes. »

L'entraîneur axonais Cédric Tisseron est au diapason : « Nous sommes tombés sur un staff compiégnois super fair-play (sic). Je n'ai jamais vécu ça en 25 ans ! Ce qu'ils ont fait est un geste superbe. Je ne suis d'ailleurs pas certain que j'aurais réagi comme eux à leur place. Respect ! »

Après ce but « cadeau », le score étant redevenu ce qu'il devait être, les Compiégnois ont disputé leur match sans retenue. « Ils nous ont mené la vie dure » précise Tisseron, comme pour prévenir les réactions que pourraient susciter un tel scénario chez les concurrents directs de Guignicourt pour l'accession en Division d'honneur (voir ci-contre). « J'affirme que cet événement n'a rien à voir avec un arrangement entre amis » ajoute-t-il.

Côté compiégnois, le duo Mayuma - Dougé ne se pose pas la moindre question, relevant juste que « les dirigeants de Guignicourt ont été surpris par notre geste ». De fait, ils assument en toute humilité et en totale discrétion cet acte de fair-play. À la Ligue des Hauts-de-France, et même la FFF (voir ci-dessous), de le distinguer à sa juste hauteur, tant cela fait un bien fou au football.

PHILIPPE GRAND

 

 

(

avec

JACKY LAMBORION

et

WALTER IGNASIAK)

Commentaires

CONVOCATIONS CRITERIUM

 

 

 

COORDONNÉES DU CLUB

US Prémontré Saint-Gobain

2 Place Saint Norbert

02320 Premontre

 

E-Mail : uspsg@hotmail.fr

 

Président

Dominguez Thomas : 03 23 80 51 81

 

Responsables des Equipes Seniors

Martin Johan (Coach A) : 06 85 60 56 27

Eric Muller (Coach A) : 06 85 68 97 14

et Sébastien Ferreira (Coach B) 06 42 74 42 71

 

Responsable Ecole de foot Saison 2017-2018

Baptiste Pourrier: 06 17 26 76 88